Actes numériques

Cette page rassemble les actes numériques du colloque : vidéo des communication en plénière, synthèse des ateliers ou tournées.

En 2015, un tome d’actes sera disponible sous forme papier (livre).

Le programme des communications

Télécharger le programme en pdf (version finale)
Télécharger les résumés des communications par affiches (version finale).

Retrouvez toutes les communications en vidéo et powerpoint ainsi que la synthèse des ateliers

Introduction

- Vallauri D., Rossi M. (WWF). Un peu de langue des bois. Vocabulaire et enjeux de la naturalité.

Ancienneté : une histoire de legs, de temps et de sols

- Dupouey J.L. (INRA). Minimum forestier et transition forestière.


- Dardignac C. (ONF). Les forêts anciennes : des forêts sans histoire ? Illustration par les données archéologiques et paléoenvironnementales.

- Dambrine E. (Université de Savoie), Brun J-J. (Irstea), André J. (REFORA). Naturalité des sols. Horizonation, âge, et hétérogénéités.

- Richard F. (CEFE/CNRS). Un mal pour un bien ? Les liens (plus ou moins) cachés entre naturalité forestière et diversité fongique.


- Vrska T., Samonil P., Kral K., Hort L., Janik D., Adam D., Unar P. (Vukoz). Stabilité et changements dans une forêt ancienne non exploitée pendant 200 ans : composition, dynamique, bois mort et processus du sol. Le cas de Zofinsky prales (République Tchèque).

Spontanéité : « la nature sera toujours à naître »

- Blondel J. (CEFE/CNRS). Perturbations : accidents de parcours ? Non, essentielles pour faire vivre forêts et rivières.

- Le Lay Y.-F., Cottet M. et Piégay H. (Université de Lyon). La naturalité des rivières, entre fonctionnalités, perturbations et représentations sociales.

- Gosselin F. et al. (Irstea). Quels premiers enseignements de l’étude de la biodiversité des forêts après au moins 20 ans de non-exploitation ?


- Bobiec A. (Université de Rzeszów, Pologne). Forêt de Bialowieza : enseignements d’un siècle de protection intégrale.

Microhabitats et maturité, clé de la biodiversité

- Larrieu L. (INRA). Vers une typologie pratique et écologiquement pertinente des microhabitats des arbres.

- Drapeau P. (UQAM). Le bois sénescent et les communautés de vertébrés cavicoles, une diversité fonctionnelle à conserver dans les forêts du monde

- Larrieu L. (INRA/CNPF), Cabanettes A. (INRA), Bouget Ch. (Irstea). Les microhabitats portés par les arbres : éléments clés pour leur présence, impact de la gestion courante et biodiversité associée.

- Piegay H. et Le Lay Y. (CNRS/ENS de Lyon). Le bois mort, source de vie en milieu fluvial.

- Boisson B. (artiste). Perte de cohésion entre la maturité des arbres et humaine : un enjeu à ne pas omettre.

Trames verte, bleue et autres couleurs

- Archaux F. (Irstea), Luque S. (Irstea), Bergès L. (Irstea), Chauchard S. (INRA), Dupouey J-L. (INRA). Continuité forestière dans le temps et l’espace : quelle importance pour la biodiversité ?

- Garrigue J., Magdalou J-A. (RN Forêt de la Massane). La Massane, un laboratoire à ciel ouvert en Méditerranée pour étudier la connectivité dans un bassin versant forestier soumis à crues violentes.

- Buetler R., Lachat T. (WSL). Politique et exemples suisses de mise en place d’un réseau d’îlots de sénescence.

- Salvaudon A. (MAB France) et al. L’expérience de mise en œuvre des réseaux d’îlots et de vieilles forêts dans les réserves de Biosphère françaises.

- Hayot M. et al. (FRENE). Le réseau de forêts en libre évolution en Rhône-Alpes : de l’acte politique à la mise en œuvre pratique.

Évaluer et inventorier

- Sarthou V. (SYRPHYS Agro-Environnement), Speigth M. (Trinity College, Dublin), Sarthou J.P. (ENSAT-INRA). Evaluer l’intégrité écologique des écosystèmes avec la méthode ‘Syrph The Net’. Applications à la gestion d’espaces naturels.

- Malavoi J-R (EDF), Heriniaina A. (Agence de l’eau Seine-Normandie), Detry P. (Ministère de l’écologie). Quels critères scientifiques pour identifier une rivière sauvage ? Présentation d’un cas test : la Vis.

- Gonin P. (IDF), Larrieu L. (INRA/CNPF) et Emberger C. (IDF). L’Indice de Biodiversité Potentielle : 5 ans de développement à l’échelle nationale.

La nature sauvage comme un usage des terres

- Lefebvre (UICN). Les grands espaces à haute naturalité et férals.

- Schnitzler A. (Université de Metz), Génot J-C. (PNR Vosges du nord). La friche comme symbole de la nature férale.

- Pont B., Duchamp L., Debaive N. (RNF). Prise en compte de la naturalité des eaux et des forêts dans le réseau des réserves naturelles de France.

- Aykroyd T. (Wild Europe). Sans souches, sans chasse, sans gestion… de grands espaces sauvages pour l’Europe ?

- Tollis C. (Institut de Géographie Alpine). Controverses autour de la « bonne gestion » de la Mt Jefferson Wilderness (Oregon).

Produire plus de naturalité, pour plus de profits et de services

- Weber M. (Président du PNR Vosges). Passer par l’économie pour évoluer vers une forêt plus naturelle : un objectif de la charte du PNR des Vosges du nord.

- Bruciamacchie M. (AgroParisTech). Prise en compte de la naturalité dans la gestion productive : essai de synthèse illustrée par des exemples de terrain.

- Fuhr M., Bourrier F. (Irstea). Compromis entre les fonctions de conservation de la biodiversité et de protection contre les chutes de blocs le long d’un gradient d’ancienneté de l’abandon de l’exploitation forestière.

- Barthelon C. (ONF). Vers un autre paradigme de gestion des risques (crues, érosion, chutes de pierres) ? Exemples d’actualité.

Table ronde : Autour de « La conscience écologique » d’Aldo Leopold, « le forestier en prophète »

Animée par Luc Mauchamp (MEDDE), et avec : Baptiste Lanaspèze (philosophe, éditions Wildproject), Raphael Larrère (sociologue, INRA), Jean-Claude Génot (PNR Vosges du Nord), Christophe Chauvin (Irstea), Emmanuel Michau (PN de la Vanoise).